Le Groupe Jcr et la valorisation des plantes médicinales malagasy

Suite à l’appel du Président de la République Andry Rajoelina auprès des chercheurs, médecins, tradi-praticiens malagasy et des gens de bonne volonté pour contribuer à la lutte contre le Covid-19 qui sévit dans le pays, le groupe JCR dirigé par le Dr Jean Claude Ratsimivony n’a pas hésité un seul instant pour répondre à cette urgence sanitaire

Le groupe a aussitôt proposé des solutions à base de plantes médicinales malagasy issues d’une longue tradition ancestrale et d’une expérience de plus de 40 ans dans le maniement des plantes. Il a ainsi fait prioritairement des dons de kits de protection et de prévention contre le Covid-19 aux personnes qui sont sur le front (médecins, personnel de santé. association. ordre des médecins) , et aussi à l’Administration ( Ministère des Finances et du Budget, de la Justice, de l’Industrie, du Commerce et Artisanat, de l’Energie et à l’agence des médicaments. et aussi aux 1’ institutions : (Assemblée nationale, Sénat, et le CFM) sans compter les 26 communes dans le district ci’ Atsinmondrano.



Ces kits sont composé des produits de Vaniala spécialement destinés dans cadre de la lutte contre le covid-19, dont des baumes fosa (un savant mélange de 7 plantes médicinales très puissants) et de solution hydro-alcooliques désinfectants à base de vahona . Ils ont en parallèle mené une campagne de sensibilisation en partenariat avec le Lions Club Vohitsara auprès des personnes vulnérables du Foyer de Vie (personnes âgées ou ayant des maladies amenuisantes comme le diabète, l’hypertension ) vu que les risques sont plus élevés pour cette strate. Le Groupe JCR à plusieurs années d’expériences en médecines traditionnelle et alternative. Le groupe a offert également des boissons naturelles ou eaux essentielles à base de citron, de gingembre et d’hibiscus et qui ont pour propriétés de renforcer le système immunitaire et les défenses  naturelles de l’homme.

Recherche sur l’artémésia Le groupe JCR fait partie des précurseurs des recherches sur l’artémésia à Madagascar. Le groupe a travaillé avec la Maison de l’ artémésia en France et en Afrique dans les années 2013 et a côtoyé Alexandre Poussin (la famille qui a fait Ie tour de Madagascar à pied). le professeur Lutzen et le docteur Lucile Cornet (la présidente de l’association) « l’artémésia fait partie de notre arsenal thérapeutique de la médecine traditionnelle grâce à Ses vertus thérapeutiques sur plusieurs pathologies tels que la fièvre, le’ paludisme, les états grippaux, la fatigue, le vertige, l’hypertension, le diabète et les parasites. C’est une plante à la fois préventive et prophylactique, et est conseillée dans la prévention contre cette pandémie et en suivant les précautions d’usage recommandées.